L'EFF sanctionne Twitter et Amazon en matière de protection des clients

1 / 2

L'EFF sanctionne Twitter et Amazon en matière de protection des clients

L'organisation de défense des libertés civiles pointe du doigt Amazon, Twitter et WhatsApp dans son dernier rapport sur les relations entre les entreprises et le gouvernement américain.

Très active sur le sujet de la neutralité du Net, l'EFF (Electronic Frontier Fondation) vient de publier l'édition 2017 de son classement « Who’s got your back » (qui vous soutient). Ce classement permet de comprendre facilement la position des entreprises vis-à-vis d'éventuelles demandes de renseignement de la part du gouvernement américain. En clair, est-ce que les entreprises sont soucieuses de la vie privée de leurs clients et protègent leurs données personnelles. Ainsi, le classement prend en compte cinq critères :

  • Est-ce que l'entreprise suit les bonnes pratiques recommandées par l'industrie ? L'entreprise doit indiquer publiquement qu'elle demandera que le gouvernement obtienne un mandat avant de divulguer des informations sur ses utilisateurs. Elle doit avoir publié des rapports de transparence depuis le 1er avril 2016 mentionnant combien de fois le gouvernement a demandé des informations et comment elle a réagi. En outre, l'entreprise doit avoir rendu public sa politique face aux demandes du gouvernement.
  • Est-ce que l'entreprise prévient ses clients si le gouvernement américain demande des données les concernant ?
  • Est-ce que l'entreprise promet de ne pas trahir ses clients ? C’est-à-dire, de ne rien fournir au gouvernement américain en dehors d'un cadre légal, par exemple en réponse à un mandat.
  • Est-ce que l'entreprise résiste aux ordres de bâillonnement des NSL (National...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages