L'autoroute à base de matériaux 100% recyclés est testée en France

Un tronçon d'un kilomètre préfigure t-il la future autoroute 100% "recyclée" qui préserve les ressources naturelles en pratiquant l'économie circulaire? Sur une voie de l'A10 dans le sens Bordeaux-Paris en Gironde, a été achevée une première portion de voie recouverte d'un nouveau revêtement à base de matériaux recyclés, issus du rabotage de celui qui recouvrait l'autoroute. 

Rien ne distingue visuellement ce revêtement 100% recyclé. L'innovation vient de l'enrobé bitumineux (le mélange de gravier, de sable et de liant) composé de 97% d'agrégats provenant de la déconstruction de la route. Un taux de recyclage inégalé jusqu'à présent, car il est de 18% en moyenne pour les routes réalisées ou rénovées en France et jusqu'à 50% sur certains chantiers.

Cette "première" a été réalisée à l'occasion du chantier de réfection de 40 km de cet axe autoroutier par Eurovia, filiale de Vinci avec la collaboration du constructeur de matériel Marini-Ermont (Groupe Fayat).

Une usine mobile a produit l'enrobé "recyclé"

L'autoroute "100% recyclée" (ou quasi, car quelques pourcentages d'additifs sont encore incontournables), présente des avantages "durables" multiples,  explique le directeur général d'Eurovia France, Jean-Pierre Paseri. Elle préserve les ressources naturelles en n'utilisant pas de granulats vierges (extraits de carrières). Elle fait réaliser de considérables économies... Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles