L'appel d'un restaurateur à "laisser les enfants malpolis à la maison" fait débat

“Venir sans enfant, éduquer sa progéniture, changer de pizzeria ou rester à la maison”", le message de ce couple de restaurateurs italiens. (Photo: Gabriele Berbenni / Facebook)

ÉDUCATION - Ce message provoquant les parents allait forcément faire réagir. “Venir sans enfant, éduquer sa progéniture, changer de pizzeria ou rester à la maison”, voici les mots adressés par un restaurateur italien aux parents qui ne seraient pas capables de gérer leurs enfants à table.

Ce pizzaïolo de Villa di Tirano, dans le nord de l’Italie, semble en avoir assez de voir son restaurant transformé en terrain de jeux. “Nous voyons des enfants courir partout, jouer à cache-cache dans les toilettes, hurler et se mettre debout sur des chaises. Et les parents ne leur disent rien”, explique Gabriele Berbenni, 24 ans au quotidien Corriere della Sera.

Alors avec sa compagne Sabrina, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure et d’afficher leur ras-le-bol à l’entrée de leur restaurant. 

(Photo: )

“Avis à tous les parents, laissez les enfants malpolis à la maison ou essayez de les éduquer (...) Les enfants laissés sans surveillance, qui courent partout dans le restaurant, qui hurlent ou mettent les pieds sur les chaises dérangent les clients. Nous nous réservons le droit de les prendre en cuisine pour leur faire faire la vaisselle avec du ruban adhésif sur la bouche”, peut-on lire entre autres sur cette affiche.

Présente en salle, Sabrina, qui a passé un an à demander à ses clients de calmer leur progéniture, affirme que de nombreux parents leur ont “donné raison, mais il y a eu de vives critiques, en particulier sur les réseaux sociaux”. 

“Je suis d’accord avec lui... Interdire l’entrée aux enfants et aux parents qui sont responsables de l’impolitesse de leurs enfants dans la société dans laquelle nous vivons, car n’oublions pas que si les parents ne savent plus éduquer, c’est la faute des temps modernes”, écrit un internaute sur Twitter.

D’autres estiment que le restaurateur va trop loin avec ce message. “S’il ne peut pas être au milieu des gens, il devrait changer de travail, et à propos des parents qui doivent éduquer leurs enfants, il ne faut pas juger”, écrit une certaine Tuti Barbara parmi les plus de 4000 commentaires laissés sous la publication Facebook du quotidien italien. 

Sans aucun doute, cette affiche va diviser les clients du “Bagà”. Mais cela ne fait pas peur au couple, qui se dit prêt à “perdre une partie de son chiffre d’affaires afin de protéger les clients qui cherchent un endroit calme et bien entretenu”. Pour certains, le silence n’a pas de prix. 

À voir également sur Le HuffPost: Que découvre-t-on quand on fait un tour du monde de l’éducation?

LIRE AUSSI

Pourquoi cette étude sur les écrans et les troubles du langage est à prendre avec précaution

La charge maternelle, une pression sournoise qui touche tout le monde, y compris les hommes

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.