L'ambassadrice des Etats-Unis quitte la réunion d'urgence à l'ONU... au moment où la Palestine commence à parler

franceinfo
"Aucun pays dans cette salle n'aurait agi avec autant de retenue que ne l'a fait Israël", a estimé Nikki Haley plus tôt dans la réunion.

Dialogue de sourds, images à l'appui. L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a défendu Israël devant le Conseil de sécurité réuni en urgence lundi 15 mai. "Aucun pays dans cette salle n'aurait agi avec autant de retenue que ne l'a fait Israël", a-t-elle dit. Les Etats-Unis déplorent les morts mais il y a beaucoup de violence dans la région." Mais alors que son homologue palestinien Riyad Mansour commençait à prendre la parole, celle-ci a quitté la salle. Déplorant la "paralysie" du Conseil de sécurité, ce dernier a demandé "d'arrêter ce massacre contre le peuple palestinien".

Après le bain de sang lundi dans la bande de Gaza, où près de 60 manifestants palestiniens sont morts sous les balles israéliennes, la décision de Donald Trump de déplacer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem continue de faire des remous. Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a décidé de rappeler son représentant aux Etats-Unis, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi