L'Allemagne va restituer à la Namibie un monument du XVe siècle

franceinfo avec AFP
Berlin va rendre à Windhoek une croix érigée au XVe siècle pour guider les explorateurs portugais et exposée au musée historique de Berlin. Il s'agit là du dernier épisode en date de la volonté du pays de tirer un trait sur son passé colonial.

"La restitution de la croix en pierre de Cape Cross est un signal clair que nous reconnaissons notre passé colonial, et que nous cherchons et trouvons avec les pays d'origine les moyens d'avoir une cohabitation respectueuse", a déclaré la ministre allemande de la Culture, Monika Grütters, lors d'une conférence de presse au Musée historique allemand (Deutsches Historisches Museum) à Berlin. "Pendant de nombreuses décennies, l'époque coloniale était un angle mort dans notre mémoire collective. L'injustice commise à l'époque a été bien trop longtemps oubliée et refoulée", a ajouté la ministre.

"Un pas important"

L'ambassadeur de Namibie en Allemagne, Andreas Guibeb, a vu cette décision comme "un pas important" pour son pays dans le travail sur son "passé colonial et le sentier d'humiliation et d'injustice systématique qu'il a laissé derrière lui".

Aucun détail sur la date de restitution n'a été communiqué. La croix en pierre de Cape Cross (le cap de la Croix en anglais), qui mesure plus de trois mètres de haut et pèse plus d'une tonne, avait été érigée en 1486 par des navigateurs portugais dans la région, aujourd'hui devenue la Namibie. Elle constituait à l'époque un signe d'orientation pour les navigateurs autour de la côte sud-ouest de l'Afrique.

Dans les années 1890, après que le pays est passé sous contrôle de l'Empire allemand en pleine période de colonisation, la croix de pierre a été (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi