L'actrice pornographique payée pour taire sa relation avec Donald Trump veut rendre l'argent

1 / 2

L'actrice pornographique payée pour taire sa relation avec Donald Trump veut rendre l'argent

Par l'entremise de son avocat, Stephanie Clifford, qui travaillait dans l'industrie pornographique sous l'alias de Stormy Daniels, a signifié ce lundi au clan Donald Trump, qui lui aurait versé 130.000 dollars en 2016 pour qu'elle taise une liaison passée avec l'actuel président américain, qu'elle souhaitait rendre l'intégralité de la somme. En échange de ce virement, elle réclame de pouvoir parler librement. 

C'est une affaire qui colle à la peau du président des Etats-Unis. Et elle semble au bord de passer à une autre étape de son développement, décisive cette fois-ci, signale le New York Times. Ce lundi, Stephanie Clifford, une ancienne actrice pornographique qui portait alors le pseudonyme de Stormy Daniels pour ses tournages, a proposé, via une lettre de son avocat à celui de Donald Trump, de rendre les 130.000 dollars que le conseil du président des Etats-Unis lui avait versé en octobre 2016.

L'objectif de cette somme était alors d'acheter le silence de Stephanie Clifford au sujet d'une liaison, qui se serait déroulée entre 2006 et 2007 et dont quelques détails ont déjà filtré dans la presse, avec Donald Trump. En échange du retour de cet argent, l'ancienne maîtresse présumée de l'actuel président des Etats-Unis exige d'être libérée de son engagement initial. 

Stephanie Cliford veut parler 

Dans la lettre qu'il a rédigée et envoyée à son confrère Michael Cohen, Michael Avenatti, avocat de Stephanie Clifford, a écrit que sa cliente virerait les 130.000 dollars d'ici vendredi sur un compte choisi par Donald Trump lui-même. Il a également fixé une date butoir pour la réponse à cette offre: ce mardi midi, dernier délai. Si le renvoi de la somme versée venait à être accepté, l'accord de confidentialité serait considéré comme "nul et non avenu". 

Si le camp Trump récupère...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi