L'épidémie du coronavirus chinois va durer des mois, selon les experts

AFP
L'épidémie du coronavirus va durer au minimum des mois, selon les experts et les premières données (photo d'illustration)

INTERNATIONAL - L’épidémie du nouveau coronavirus apparu en Chine, 2019-nCoV, va faire au bas mot des dizaines de milliers de malades et durer plusieurs mois dans le meilleur des cas, estiment des experts en épidémiologie sur la base des premières données disponibles.

“Le meilleur des scénarios serait que cela continue au printemps, à l’été, et puis qu’ensuite ça retombe”, dit à l’AFP David Fisman, professeur à l’université de Toronto, et auteur d’un bulletin pour la Société internationale des maladies infectieuses.

“Cela ne va pas s’arrêter la semaine prochaine ou le mois prochain”, explique à l’AFP Alessandro Vespignani, professeur à l’université américaine de Northeastern, qui coordonne un groupe de chercheurs publiant des analyses en temps réel sur l’épidémie. “Vous ne prenez pas de risque à dire que cela va durer un bon moment”.

2 à 14 jours d’incubation

Les détectives des épidémies n’ont pas de boule de cristal et insistent sur le fait qu’ils n’ont que des informations parcellaires sur le nouveau virus, apparu en décembre. Ils utilisent des modèles mathématiques pour estimer le nombre de cas réels, à la date d’aujourd’hui, et comparer à des épidémies passées, mais beaucoup d’hypothèses restent incertaines.

Jusqu’à ce weekend, on pensait que les personnes infectées n’étaient pas contagieuses avant l’apparition des symptômes (fièvre et difficultés respiratoires, pneumonie), mais les autorités chinoises ont dit dimanche l’avoir établi, ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a toutefois pas encore confirmé. 

Les Américains, eux, disaient d’ailleurs lundi n’avoir pas vu de preuves. Si des gens sans fièvre peuvent contaminer d’autres, cela change forcément la dynamique de l’épidémie. La période d’incubation commence seulement à être estimée: environ deux semaines, voire plus courte selon l’OMS: entre deux et dix jours.

Taux de reproduction de base

De multiples experts ont calculé ces derniers jours un paramètre important pour les épidémies: le taux de...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post