L'émotion de Line Renaud : "Perdre Johnny, c'est comme perdre un enfant"

Odile Morain
Le soir-même du décès de Johnny Hallyday, Line Renaud témoigne avec beaucoup d'émotion de sa relation avec le chanteur. Elle était sa marraine artistique, c'est elle qui l'a poussé pour la première fois en 1960 devant les caméras de télévision. Invitée au journal de France 2, la comédienne raconte cette aventure humaine.

Line Renaud était très proche de Johnny Hallyday. Dès l'annonce du décès du chanteur, elle s'est rendue à son domicile à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) pour lui dire un dernier adieu et réconforter Laeticia. "J'ai été embrasser Laeticia et rencontrer ses enfants. Et j'ai aussi été lui dire au revoir. J'ai l'impression d'avoir perdu un enfant. J'ai beaucoup de mal à me faire à l'idée. C'est extraordinaire de voir la France en pleurs. La France qui a perdu la personne qu'elle aimait le plus. Jamais je n'ai vu autant d'amour", témoigne très émue Line Renaud.

Quand il a débuté il avait déjà beaucoup de scène en lui, il sait ce qu'il faut donner au public, c'était un géant, une force de la nature...

Line Renaud

Reportage : J. Benzina / C. Laronce / H. Goulany / H. Gaspirrini / O. Sauvayre

 Le charisme incarné

Lorsqu'il débarque devant les caméras de télévision le 18 avril 1960, Johnny Hallyday est un gaillard de 17 ans, un peu mal dans sa peau. C'est Line Renaud qui le présente et qui vante ses qualités. Une première fois qui marque les débuts d'une carrière monumentale. A l'époque, Line Renaud est une jeune comédienne et répond avec aplomb à la journaliste "Il s'appelle Johnny Hallyday car son père est américain et sa mère française". Une version enjolivée par rapport à la réalité, le petit Jean-Philippe Smet n'a jamais été élevé par son père qui vivait en Belgique. 

Il est entré avec son charisme, et quand il s'est mis à chanter tout était dit. J'étais certaine d'avoir une star !

Line Renaud  




Retrouvez cet article sur Culturebox.fr

Johnny Hallyday, une longue histoire d'amour sur les routes de France
Retour sur ce 6 décembre 2017, jour de la disparition de Johnny Hallyday
Johnny Hallyday et sa soif de duos
Aux Trans Musicales, l'Anglais Daniel Wakeford : autiste, mais surtout rockeur
Johnny Hallyday : une veillée publique à Saint-Barth avant l'inhumation

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages