Quand l'Élysée refuse la visite d'enfants de Pantin

La presse a annoncé que l'Elysée avait décidé de déposer sa marque afin de dégager une nouvelle source revenus via la vente notamment de produits dérivés. Le "Château" explique à BFMTV.com que l'initiative vise à financer les rénovations de l'édifice. 

Ils n'iront pas visiter l'Élysée. Les petits élus du conseil municipal des enfants de Pantin, en Seine-Saint-Denis, qui visitaient chaque année le siège de la présidence de la République et résidence officielle de son locataire sous la présidence de François Hollande n'iront plus.

"Les enfants sont évidemment très déçus"

Les services de l'Élysée leur ont indiqué, dans une réponse qualifiée de "glaciale" par Le Parisien, que le Palais n'était ouvert "qu'en de très rares circonstances, telles que les Journées du patrimoine". Et ont recommandé aux jeunes citoyens âgés de 9 à 11 ans d'aller sur internet pour une visite virtuelle des lieux.

"Les enfants sont évidemment très déçus, c'est un peu dur pour eux, regrette pour le quotidien Quentin Liberpré, membre du pôle démocratie locale de Pantin. C'est vraiment dommage, cela permet de découvrir les lieux de la République et leur histoire." Dans le "parcours citoyen" des petits élus figurent également la visite de l'Assemblée nationale, du Sénat et de leur mairie.

"Cela empêche le président de circuler librement"

Ils avaient pourtant pris leur plus belle plume pour rédiger à la main une lettre collective afin de demander l'autorisation de visiter le palais de l'Élysée "un mercredi après-midi", était-il précisé. Sans succès.

En 2014, François Hollande leur avait permis de découvrir le "château" pour une demi-journée....

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :