L'élève qui avait braqué son enseignante avec une arme factice à Créteil a été définitivement exclu de son lycée

franceinfo avec AFP
Un autre lycéen, qui avait filmé la scène et qui l'avait diffusée sur les réseaux sociaux, a subi la même sanction.

L'adolescent qui avait menacé sa professeure avec une arme factice à Créteil (Val-de-Marne) et celui qui avait filmé et diffusé la scène, le 18 octobre, ont été "définitivement exclus" à l'issue d'un conseil de discipline au lycée Édouard-Branly, mardi 6 novembre. Selon le rectorat, un suivi éducatif des deux adolescents de 16 ans sera mis en place, afin de s'assurer de leur rescolarisation. Suspendus, ils n'avaient pas remis les pieds au lycée depuis l'incident.

La vidéo, sur laquelle on voit un adolescent debout dans une salle de classe menaçant l'enseignante avec un pistolet en lui demandant de l'inscrire "présent" et non "absent", avait suscité l'indignation de la classe politique et conduit le gouvernement à annoncer un plan d'actions contre les violences scolaires qui sera présenté en décembre.

"Leur présence était compliquée" estime un enseignant

Le principal protagoniste a été mis en examen pour "violences aggravées" et fait l'objet de contraintes provisoires. Il a notamment dû quitter le département. Celui qui avait filmé et diffusé la vidéo a également été mis en examen, de même qu'un autre adolescent pour avoir rediffusé les images.

"Leur présence, au vu des faits qui s'étaient produits, était compliquée", estime Didier (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi