L’ANSM avertit sur les risques d'allergie liés aux médicaments contre les maux de gorge

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Plus de Maxilase "devant le comptoir". L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) préconise de rendre les médicaments à base d’alpha-amylase disponibles uniquement sur demande au pharmacien "qui pourra alors, dans ce cas, délivrer les conseils nécessaires à leur bonne utilisation" annonce l’Agence dans un point d’information daté du 28 novembre.

Quels sont ces médicaments ? Le plus connu est le Maxilase® mais l’Alpha-amyalse® et l’Alpha-amylase Biogaran® sont également concernés. Vendus sous forme de sirop pour les nourrissons, enfants et adultes et sous forme de comprimé pour les adultes, ces médicaments sont indiqués comme traitement d’appoint dans les maux de gorge peu intenses et sans fièvre.

A lire aussi : Les solutions pour soulager les maux de gorge

Trois cas d’allergie sévère, dont un mortel

"Actuellement, ces médicaments sont disponibles sans prescription et pour les comprimés en accès libre devant le comptoir" rappelle à Allodocteurs.fr le docteur Jean-Michel Race, directeur des médicaments de la sphère ORL à l'ANSM. "Il s’agit de médicaments de confort, largement vendus : 9,5 millions d’unités en 2017" note-t-il.

Problème, ils peuvent être à l’origine d’effets secondaires indésirables graves, notamment des allergies cutanées comme de l’urticaire ou des démangeaisons mais aussi "très rarement des effets allergiques graves, pouvant se manifester par une chute de tension, des difficultés respiratoires seules ou associées à un gonflement de la face (chocs (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi