L’ancien président de la China Merchants Bank inculpé pour «énormes» pots-de-vin

REUTERS - Dado Ruvic

Le grand ménage se poursuit dans le secteur de la finance en Chine. L’ancien président de la China Merchants Bank vient d’être inculpé pour abus de pouvoir et délits d’initiés, a déclaré, ce mardi 28 février, le Parquet populaire suprême, après des mois d’enquêtes.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Tian Huiyu a été exclu du Parti communiste chinois en octobre dernier, mais les inspecteurs étaient sur ces traces depuis déjà plusieurs semaines, dans une enquête qui au total aura duré près d’un an. Âgé de 57 ans, l’ex-responsable de la première banque de détail du pays est poursuivi pour abus de pouvoir et pour avoir laissé fuiter des informations.

Lancée en 2021 par le président chinois, la campagne anticorruption dans la finance a déjà fait tomber des dizaines de responsables. L’un des principaux banquiers d’investissements a disparu au début du mois, alors que la Commission centrale pour l'inspection disciplinaire (CCID) a promis la semaine dernière de punir sévèrement les contrevenants, une campagne qui permet aussi au chef de l’État d’écarter ceux qui sont en désaccords avec la ligne officielle.


Lire la suite sur RFI