L’amour est dans le pré (M6) Charles-Henri : "Après les speed dating, je me suis senti très fatigué psychologiquement"

Vous aviez l’air d’avoir beaucoup d’attente au début du programme…

Charles-Henri : On ne s’affiche pas sur la place publique pour rien ! Ce n’est pas anodin de dévoiler sa vie privée dans l’un des programmes les plus regardés. Oui, j’avais énormément d’attentes. Cette émission m’a fait mûrir. J’ai tourné la page du passé après le portrait. J’ai dégagé toutes les photos, j’ai refait ma maison, je me suis enfin senti bien chez moi. J’avais besoin d’un cocon. Dès ce moment-là, je me suis préparé dans ma tête à refaire ma vie.

Après l’ouverture du courrier, vous vous sentiez comment ?

Sceptique. Je me méfie des évidences sur le papier. Tant qu’on ne rencontre pas les gens, on ne les connaît pas.

À lire également

Lucie, ex prétendante d’Emeric de l’Amour est dans le pré, affiche son baby bump sur Instagram

Ce soir, les téléspectateurs vont découvrir votre speed dating. Et, avec vous, c’est en mode "entretien d’embauche"… !

Oui ! (Rires) J’ai trouvé que tout allait trop vite. Je me suis senti très fatigué, psychologiquement, après. Mais il y a eu des évidences…

Entre la diffusion des portraits et le début du tournage, vous avez reçu des sollicitations exté... Lire la suite sur Télé 7 jours

A lire aussi