L’amour est dans le pré : Sandrine, l’éleveuse canine de 34 ans, a retrouvé l'amour après l'aventure et s'est attirée les foudres des internautes

Sandrine, la propriétaire d'une pension canine, s’est démarquée cette saison par un sens de l’hospitalité plutôt particulier. Après avoir éconduit ses trois prétendants, l'éleveuse canine de 34 ans, a retrouvé l'amour. Loin de s'en réjouir, les internautes ont vertement critiqué son comportement.