L’ambassadrice Ségolène Royal a-t-elle vraiment le droit de soutenir des candidats aux municipales ?

Ségolène Royal est de retour sur la scène électorale… pour les élections municipales. Invitée sur RMC vendredi 3 janvier, l’ambassadrice en charge des pôles Arctique et Antarctique a confirmé son intention de s’engager dans la campagne en soutenant divers candidats en pointe sur les questions environnementales : “Je vais me déplacer pour donner un label écologique. En tant que présidente de la COP21”.

Pour rappel, c’est à ce poste que l’ex-ministre avait succédé à Laurent Fabius — démissionnaire pour cause d’incompatibilité avec la présidence du Conseil constitutionnel — en février 2016, afin de préparer la mise en oeuvre de l’Accord de Paris sur le climat. Depuis mai 2017 et le passage de relais à la présidence marocaine (COP22), ce titre revêt une dimension essentiellement honorifique. Pourtant, Ségolène Royal s’y accroche et le brandit volontiers pour justifier sa participation au prochain débat électoral. Une manière de désamorcer une possible polémique ?

Ségolène Royal doit se défendre sur plusieurs fronts

À l’approche du premier tour des municipales, le 15 mars prochain, la question de l’engagement politique de Ségolène Royal va se poser à plusieurs titres. Bientôt convoquée à l’Assemblée nationale pour défendre son bilan d’ambassadrice, elle doit déjà faire face aux reproches de ceux qui l’accusent de violer le traditionnel devoir de réserve des fonctionnaires, en critiquant vertement la politique d’Emmanuel Macron dans les médias. De son côté, Ségolène Royal juge que cette obligation statutaire porte uniquement sur le périmètre de sa mission, c’est-à-dire la politique des pôles. Pour le reste, elle revendique une totale liberté de parole.

Selon le Canard enchaîné, le ministère des Affaires étrangères - son autorité de tutelle - considère au contraire qu’elle a dépassé les bornes, et envisage de la relever de ses fonctions. Un autre front pourrait s’ouvrir quant à la légitimité de sa participation aux municipales, via les labels écologiques qu’elle entend décerner

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Offre d'emploi : devenez pilote d'éléphant à Nantes
Nouvelle année : trois formules de souhaits à bien orthographier
Le roi des camping-cars Trigano plonge en Bourse, affecté par le Brexit
Carlos Ghosn aurait dépensé 20 millions de dollars pour son évasion
Optique, dentaire : les réseaux de soins vont proposer des services améliorés