L’Amérique noire : « Au-delà des stéréotypes, des idées fausses persistent »

Propos recueillis par Viviane Forson
·1 min de lecture
Avant d'immigrer aux États-Unis, le réalisateur ivoirien Zadi Zokou, de son vrai nom Anthony Zokou Sylvère, a beaucoup travaillé dans la production audiovisuelle, notamment dans la réalisation et l'écriture de scénarios. Son film « Black N Black » a été projeté tant aux États-Unis qu'en Europe et en Afrique.
Avant d'immigrer aux États-Unis, le réalisateur ivoirien Zadi Zokou, de son vrai nom Anthony Zokou Sylvère, a beaucoup travaillé dans la production audiovisuelle, notamment dans la réalisation et l'écriture de scénarios. Son film « Black N Black » a été projeté tant aux États-Unis qu'en Europe et en Afrique.

Au milieu des fracas qui accompagnent le passage de l'administration Trump à celle de Joe Biden, les analystes sont unanimes pour dire que la société américaine est fortement fracturée. D'aucuns pensent qu'il s'agit essentiellement d'une fracture raciale, mais la crise du Covid-19 a montré qu'en réalité il y a une superposition de fractures : médicales, bien sûr, mais aussi économiques et sociales. Dans cet ensemble, on serait tenté de considérer qu'il y a une certaine homogénéité à l'intérieur des groupes ou communautés. En vérité, il n'en est rien. Prenons l'exemple des communautés noires.

Installé aux États-Unis depuis une quinzaine d'années, le réalisateur ivoirien Zadi Zokou les interroge sous un angle inattendu. Celui du rapport entre Afro-Américains, Africains-Américains, descendants d'esclaves, et Américains immigrés récemment d'Afrique. La question récurrente qui revient dans les films de Zadi Zokou est de savoir comment toutes ces personnes noires se perçoivent entre elles. À travers des documentaires comme Black N Black, qui a été projeté en Europe et en France en 2019, il a brisé le tabou de l'uniformité, de l'homogénéité et même de la solidarité présumée à l'intérieur des groupes que ces personnes constituent. Non seulement les « regards internes » sont différenciés, mais ceux posés sur les Blancs ne sont point les mêmes. Et l'on comprend combien l'esclavage et la colonisation ont marqué différemment des Noirs qui évoluent aujourd'hui dans la m [...] Lire la suite