L’Amérique, le miroir déformant de notre démocratie