L’allocation de rentrée scolaire, revalorisée, sera versée en deux temps

Dans le cadre du projet de loi sur le pouvoir d’achat, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été revalorisée de 4 %.

RENTRÉE SCOLAIRE - Attendue par les familles modestes à moins d’un mois du retour des élèves dans les écoles, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) est cette année revalorisée de 4 % dans le cadre de la loi de soutien au pouvoir d’achat. En raison de cette revalorisation, elle sera versée en deux temps. Un premier versement aura lieu ce mardi 16 août pour les allocataires de l’Hexagone, Martinique, Guadeloupe et Guyane, le second aura lieu quelques jours plus tard. À Mayotte et La Réunion, un premier versement a déjà eu lieu le 2 août dernier.

La revalorisation s’ajoutera à la majoration de 1,8 % du 1er avril dernier. Cette année, le montant de l’ARS est, au total, de 392,05 euros pour les enfants de 6 à 10 ans ; 413,69 euros pour les 11-14 ans et 428,02 euros pour les 15-18 ans. Cette allocation est attribuée sous conditions de ressources pour chaque enfant âgé de 6 à 18 ans (avant le 31 janvier suivant la rentrée) et scolarisé dans un établissement public ou privé ou inscrit auprès d’un organisme d’enseignement à distance.

Des démarches différentes selon l’âge des enfants

Le plafond de ressources est ainsi de 25 370 euros pour un enfant à charge, 31 225 euros pour deux enfants à charge, 37 080 euros pour trois enfants à charge, 42 935 euros pour quatre enfants à charge. Dans le cas où les ressources dépassent de peu le plafond, une allocation différentielle peut être attribuée.

Pour les parents d’enfants âgés de 6 à 15 ans et touchant déjà des allocations, aucune démarche n’est à effectuer. L’allocation est versée automatiquement par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). Pour ceux ayant des enfants âgés de 16 à 18 ans et touchant déjà des allocations, ils doivent attester sur le site de la CAF ou de la MSA que leur enfant est scolarisé ou en apprentissage à la rentrée 2022.

Pour les parents ne touchant aucune autre allocation, un formulaire de demande de prestation doit être téléchargé sur le site de la CAF, imprimé et renvoyé rempli avec les pièces justificatives indiquées dans le document, détaille Dossier Familial. Si les parents dépendent de la MSA, la déclaration de situation et de ressources peut être effectuée directement depuis l’espace privé sur le site de la MSA. Pour les enfants ayant 6 ans après le 31 décembre 2022 et admis en CP dès la rentrée, les parents doivent adresser un certificat de scolarité à leur CAF ou MSA.

VIDÉO - L'Assemblée nationale adopte le projet de loi sur le pouvoir d'achat après quatre jours de débats houleux

Lire aussi :

Redevance TV, EDF... Le 2e volet des mesures pouvoir d’achat adopté définitivement

La fin de la redevance audiovisuelle validée par le Conseil Constitutionnel

undefined