L’Allemagne passe un accord avec Niamey pour maintenir provisoirement ses troupes au Niger

Les États-Unis comme la France ont été priés par les nouveaux responsables nigériens de mettre fin à leur présence militaire dans le pays. Mais l'Allemagne, elle, vient en revanche de négocier un accord avec Niamey pour maintenir sa base de transport aérien sur place, une décision qui ne fait pas l'unanimité à Berlin.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibault

Le mandat couvrant la présence allemande au Niger, avec la base de transport aérien près de Niamey, arrivait à échéance le 31 mai. Faute de temps pour trouver une solution durable, un accord intérimaire a été négocié : il est en vigueur jusqu’au mois d’août.

La base était utilisée comme plateforme logistique pour la mission Minusma au Mali qui s’est achevée en décembre. La Bundeswehr (armée allemande) va être réduite sa présence sur place, qui passera de 100 personnes à 30 ou 40 soldats. La base sera en stand-by et pourra être réactivée si nécessaire.

D’ici le mois d’août, des négociations entre Berlin et Niamey auront lieu pour trouver un accord sur la durée.

À lire aussiNiger: Niamey et Washington trouvent un accord pour un retrait américain d'ici mi-septembre


Lire la suite sur RFI