L’Allemagne accuse le gouvernement russe d’espionnage

L’Allemagne est régulièrement victime d’espionnage, comme en témoignent de récentes arrestations de personnes qui travaillaient pour les services secrets russes et chinois. Plusieurs cyberattaques ont également frappé Berlin comme en 2015 contre le Parlement qui avait dû être coupé du monde durant plusieurs jours. Début 2023, c’est le parti social-démocrate, le SPD, qui était victime d’une telle opération. Depuis l’Australie, la ministre des Affaires étrangères a accusé le gouvernement russe et dénoncé de telles pratiques.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Le SPD avait révélé en 2023 que des comptes électroniques de responsables du parti avaient fait l’objet d’une cyberattaque. Une opération rendue possible par des lacunes du logiciel de Microsoft. Le SPD ne pouvait pas exclure que des informations aient pu être captées par cette cyberattaque.

À lire aussiAllemagne: trois personnes, soupçonnées d'espionnage au profit de la Chine, arrêtées

L’enquête, supervisée par le ministère des Affaires étrangères, vient de se clore, ce qui explique la réaction à chaud d’Annalena Baerbock, en déplacement en Australie : « Des hackers russes travaillant pour leur gouvernement ont attaqué l’Allemagne. Cela est totalement inacceptable et ne restera pas sans conséquences. »

Le groupe russe APT28 dans le viseur


Lire la suite sur RFI