Quand l’alimentation des abeilles sauvages raconte les modifications de leur environnement

L'abeille domestique (l'abeille à miel de l'apiculture) est en effet bien plus facilement identifiée comme « abeille » que d'autres genres ou espèces sauvages comme les osmies (famille des Megachilidae) ou les andrènes – qui sont ainsi moins préservés. Les abeilles sauvages sont aussi nombreuses que diverses en termes de morphologies, comportements de nidification et d'approvisionnement. Pour extraire le nectar en profondeur des fleurs, certaines ont des langues courtes, d'autres longues.