L’Agence spatiale européenne veut connecter la Lune à la Terre !

·1 min de lecture
L'Agence spatiale européenne envisage de doter le satellite naturel de la Terre de sa propre constellation de satellites de télécommunications. 
L'Agence spatiale européenne envisage de doter le satellite naturel de la Terre de sa propre constellation de satellites de télécommunications.

C'est un projet ambitieux porté par la volonté de faire de l'Europe un acteur principal de la nouvelle conquête lunaire. L'Agence spatiale européenne ESA envisage de lancer, à l'horizon 2028, une constellation de trois à cinq satellites en orbite autour de la Lune. De quoi doter le satellite naturel de la Terre d'un véritable service de télécommunications et aussi de navigation inspiré du GPS européen Galileo. Alors que plus d'une vingtaine de missions lunaires, dont le programme américain Artémis, sont en préparation, ce système satellitaire baptisé Moonlight permettrait d'alléger le coût des futures missions européennes. Et de celles des autres nations, qui pourraient aussi l'utiliser moyennant finance. Eles n'auraient plus besoin d'embarquer leur propre système de navigation et de communication, à la fois complexes et coûteux.

À LIRE AUSSIClearSpace-1 : le premier camion poubelle de l'espace sera européen

Quant au panel de services que Moonlight pourrait rendre, il est bien plus large que ce que l'on pourrait imaginer? D'abord, il permettrait bien sûr aux astronautes de communiquer entre eux, avec la future station en orbite lunaire et également avec la Terre, tout en restant connectés à Internet durant leur séjour. Ensuite il augmenterait très sensiblement la précision des atterrissages sur la Lune et permettrait de piloter des engins à sa surface, à distance depuis la Terre. Autant d'atouts indéniables, surtout dans la perspective de l'établissement d'u [...] Lire la suite