L’agence de régulation des armes à feu américaine enfin dotée d’un directeur

© Kevin Lamarque/Reuters

Le Sénat américain a confirmé mardi le candidat choisi par Joe Biden pour prendre la tête de la principale agence de régulation des armes à feu américaine. Elle était privée de directeur depuis sept ans. Après une série de tueries qui ont choqué l’Amérique, Steve Dettelbach prend donc la tête du Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF). L’ancien procureur de 56 ans a été confirmé avec 48 voix pour, dont deux républicaines, et 46 contre.

Ainsi, Steve Dettelbach dirigera 5 000 employés, dont une moitié d’enquêteurs spécialisés, notamment, dans les expertises balistiques. L’agence a également une mission de régulation de l’industrie des armes, ce qui en a fait la bête noire du puissant lobby National Rifle Association (NRA).

Lire aussi - Tuerie dans une école au Texas : l’Amérique peut-elle guérir de son addiction aux armes à feu ?

« Après des années d'obstruction de la part du lobby des armes, le Sénat a finalement confirmé un directeur permanent à l’ATF », a salué le chef des sénateurs démocrates Chuck Schumer dans un communiqué. Et de poursuivre : « Même si ce n’est pas la panacée contre l’épidémie de violences par arme à feu qui règne dans le pays ». L’arrivée de Steve Dettelbach permettra de mobiliser toutes les forces fédérales contre ce fléau, a-t-il ajouté.

23 300 personnes tuées par balle depuis le début de l'année

Initialement, Joe Biden avait nommé David Chipman, un ancien agent spécial, pour diriger l’ATF. Il est considéré comme partisan ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles