L’Afrique du Sud hésite sur sa façon de procéder pour accélérer la vaccination

·1 min de lecture

Seuls 10% de la population est complètement vaccinée dans le pays le plus touché du continent, qui ne connait plus pour le moment de pénurie d’approvisionnement de vaccins. Si le gouvernement exclut pour l’instant de rendre la vaccination obligatoire, certaines entreprises privées entendent de leur côté aller de l’avant, et souhaitent l’imposer à leurs employés. D’autre initiatives visent à encourager la vaccination, en offrant des avantages à ceux qui ont reçu leur dose.

Avec notre correspondante à Johannesburg, Claire Bargelès

L’assureur Discovery a été le premier à franchir le pas dans le pays, en annonçant rendre la vaccination obligatoire pour ses employés à partir de janvier prochain. D’autres pourraient suivre, mais le président Cyril Ramaphosa tempère ces déclarations.

« Au bout du compte, personne ne devrait être forcé de se faire vacciner. C’est le message que nous souhaitons faire passer à ces différentes entreprises. Si elles doivent se retrouver face à une situation où certains employés refusent de se faire vacciner, il y a plusieurs façons de réagir. Mais il faut les traiter de façon humaine, en espérant qu’ils finiront par être incités à se faire vacciner, pour pouvoir sauver les vies de leurs collègues. »

Le ministre de la Santé, Joe Phaahla, préfère de son côté envisager des formes d’encouragements pour les personnes vaccinées : « Et parmi ces encouragements que nous examinons se trouve l’idée de proposer des récompenses. Mais nous ne parlons pas là de débourser des sommes d’argent, non... Nous explorons plutôt la possibilité suivante : en échange d’une preuve de votre vaccination, certaines activités pourraient être à nouveau accessibles, des activités sportives, culturelles, ou d’autres formes de rassemblements. »

Des initiatives sont déjà en place pour offrir des réductions dans des magasins, ou des entrées gratuites dans des musées, dans l’espoir de favoriser la vaccination.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles