L’Afrique à la reconquête de sa souveraineté alimentaire

·1 min de lecture
Cette photo publiée par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) montre l'agricultrice Amina Guyo récoltant du niébé pour le repas principal de la journée sur son terrain à côté de sa maison dans le quartier d'Uran, à Moyale, au Kenya.
Cette photo publiée par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) montre l'agricultrice Amina Guyo récoltant du niébé pour le repas principal de la journée sur son terrain à côté de sa maison dans le quartier d'Uran, à Moyale, au Kenya.

Frontières fermées, mobilités restreintes, confinements? Les mesures prises pour lutter contre la pandémie du Covid-19 ont jeté une lumière crue sur une question, celle de la souveraineté en Afrique, notamment agricole et alimentaire. Pierre Jacquemot, diplomate, enseignant à l?Institut d?études politiques de Paris et auteur du rapport « La reconquête de la souveraineté alimentaire en Afrique » publié par la Fondation Jean-Jaurès, « y voit une occasion historique pour réinventer les systèmes agricoles et la souveraineté alimentaire du continent ». Après la crise liée à la pandémie, les gouvernements donneront probablement la priorité à la satisfaction des besoins alimentaires du pays ou de la région avant l?exportation des produits de rente. Avec cette publication, l?idée est aussi pour la Fondation Jean9Jaurès de participer au débat d?idées avant le sommet France-Afrique qui se tiendra à Montpellier du 7 au 9 octobre.

À LIRE AUSSIGilbert Houngbo : « L?Afrique doit développer sa résistance aux chocs »

Agrobusiness versus agriculture paysanne

Deux visions s?affrontent. D?un côté, la modernisation des agricultures africaines, fondée sur l?agriculture commerciale, la « révolution verte » et de gros investissements en capitaux. Ce modèle, qui a permis à l?Asie de conquérir sa sécurité alimentaire, est défendu par le secteur privé, les multinationales et de grandes fondations philanthropiques, voire les grands bailleurs de fonds. « Ce modèle basé sur une augmentat [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles