L’administration Trump remet Cuba sur la liste des « Etats soutenant le terrorisme »

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

DIPLOMATIE - Cuba dénonce l'« opportunisme politique » de ces nouvelles sanctions américaines, une « qualification cynique et hypocrite »

Une nouvelle patate chaude pour son successeur. L’administration de Donald Trump a annoncé lundi, à neuf jours de la fin de son mandat, qu’elle avait inscrit à nouveau Cuba dans la liste noire américaine des « Etats soutenant le terrorisme », dont l’île avait été retirée en 2015 par Barack Obama.

« Avec cette mesure, nous allons à nouveau tenir le gouvernement de Cuba pour responsable et envoyer un message clair : le régime Castro doit mettre fin à son soutien au terrorisme international et à la subversion de la justice américaine », a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo dans un communiqué en évoquant les anciens dirigeants cubains Fidel et Raul Castro.

Il accuse Cuba, pour justifier cette sanction, d’avoir « apporté son soutien de manière répétée à des actes de terrorisme international en donnant refuge à des terroristes ».

Réaction outrée à La Havane

En retour, Cuba dénonce l'« opportunisme politique » de l’administration Trump, par la voix de son ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez. « Nous condamnons la qualification cynique et hypocrite de Cuba comme Etat soutena(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Terrorisme : Laurent Nuñez affirme que deux attentats islamistes ont été déjoués en 2020
Coronavirus : Des médecins cubains arrivent en renfort en Martinique
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon n’est toujours « pas rassuré » par le vaccin Pfizer