L'actu en dessin : Pandora papers, la face cachée des montages financiers

·1 min de lecture

La nouvelle enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) met en lumière l’implication de plusieurs dizaines de personnalités publiques et dirigeants dans des montages financiers offshore. Une question traitée cette semaine par le dessinateur hollandais Tjeerd Royaards.

Quel est le point commun entre le roi Abdallah II de Jordanie, l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, le Premier ministre tchèque Andrej Babis, le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, l’ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn ou bien encore les chanteurs Julio Iglesias et Shakira ?

Tous ont été épinglés dans la dernière enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), menée en partenariat avec 150 médias internationaux, sur les montages financiers offshore publiée 3 octobre 2021.

Une enquête basée sur 11,9 millions de documents confidentiels sur l’évasion fiscale qui, comme l'explique l'ICIJ “révèlent que de nombreux acteurs puissants qui pourraient aider à mettre fin au système offshore en ont au contraire profité, en cachant des actifs dans des sociétés secrètes et des fiducies alors que leurs gouvernements ne font pas grand-chose pour ralentir un flux mondial d’argent illicite qui enrichit les criminels et appauvrit les nations".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles