L’actrice Tommy Dorfman révèle qu’elle aurait transitionné plus tôt si elle n’avait pas joué dans “13 Reasons Why”

"Si je n’avais pas décroché ce job, j’aurais commencé ma transition beaucoup plus tôt." Ce job, c’est le rôle phare de Ryan Shaver dans la série Netflix à succès 13 Reasons Why. Invitée dans le podcast Broad Ideas de sa consœur Rachel Bilson (Newport Beach), l’actrice Tommy Dorfman s’est confiée sur les coulisses de sa transition. “Mon travail est tellement lié à mon corps, à mon apparence, à mon identité et à ce à quoi je m’identifie que ça a retardé ce moment”, dit-elle. Quand 13 Reasons Why commence, en 2017, Tommy Dorfman fait son grand début à la télévision. L’actrice a alors 24 ans, vient de finir ses études universitaires à New York et n’a jamais tourné dans quoi que ce soit avant de passer ces auditions ouvertes pour le rôle de Ryan.

Celle qui se pose déjà beaucoup de questions sur son identité et son genre tape dans l’œil des réalisateurs et joue donc un homme gay cisgenre pendant trois saisons. Une situation qui la pousse a "compartimentaliser" selon ses termes : "J’étais comme coincée dans le temps. Tout ce qui concernait la dysphorie, le genre et tout ce qui était présent avant la série, je l’ai mis de côté pour le gérer après."

Sur le même sujet ⋙ On ne devient pas trans par “effet de mode” : une étude d'ampleur détruit l’argument préféré des transphobesNetflix retire la scène de suicide explicite de "13 Reasons Why"

Lorsque la série se termine, en 2020, Tommy Dorfman profite de la pandémie pour se ressourcer et étudier la possibilité d'une transition. "J’ai toujours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Je vis dans la peur chaque jour" : Vanessa Bryant craint la diffusion de photos du crash ayant tué son époux et sa fille
"Des amis m'ont laissée tomber" : dans sa vie et son travail, Bella Hadid paie cher son soutien à la Palestine
"L'homme le plus détesté d'Internet" : la série Netflix sur le créateur d'un site de revenge porn
"Personne ne va raconter mon histoire, sauf moi" : Madonna ne laissera pas son biopic aux mains d’"hommes misogynes"
"Je n’avais plus envie de voir mon corps au cinéma" : Adèle Exarchopoulos pose un nouveau regard sur sa carrière