L’actrice Anamaria Vartolomei à Cannes : « Je veux rester fidèle à mes envies »

© AFP

Elle se réjouissait de monter les marches du Palais des festivals en pantalon rose à paillettes, mercredi soir, à l’occasion de la présentation hors compétition d’Elvis de Baz Luhrman. César du meilleur espoir féminin cette année pour L’évènement d’Audrey Diwan, Anamaria Vartomolei fait partie de la première édition de « Ten To Watch », une opération mise en place par Unifrance pour mettre en valeur les nouveaux talents du cinéma français.

Est-ce votre première fois au festival ?
Non. Je suis venue en 2011 pour présenter My Little Princess d’Eva Ionesco à la Semaine de la critique aux côtés d’Isabelle Huppert. J’avais douze ans, et j’avais été aussi émerveillée qu’impressionnée par ce monde un peu fou. Je ne réalisais pas vraiment l’importance de l’évènement et de l’endroit, voilà pourquoi je suis très heureuse de revenir aujourd’hui, dans un format très solidaire, avec une équipe d’acteurs qui incarnent la nouvelle génération et pour qui j’ai beaucoup d’admiration.

Lire aussi - À Cannes, Agnès Jaoui raconte son cinéma

Qu’attendez-vous de cette visite ?
C’est important et agréable de se rencontrer dans un contexte de cinéma, et c’est une formidable occasion d’aborder des gens qu’on ne croiserait pas ailleurs. C’est un peu rassurant quand on est une jeune actrice car plus je grandis et plus j’ai des doutes. C’est très dur de se démarquer dans un métier très compétitif, d’avoir ce petit plus qui vois différencie d’autres tout aussi talentueux. J’essaie de rester fidèle à mes e...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles