L’épave d’un avion retrouvée sur un glacier suisse 54 ans après son crash

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

INSOLITE - Un guide de haute montagne a fait une étonnante découverte ce mardi 2 août en Suisse. Alors qu’il escaladait le glacier d’Aletsch, situé dans le canton du Valais il est tombé sur une épave d’un avion disparu depuis des décennies, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

Comme le rapportent nos confrères de 20 Minutes.ch, l’homme a découvert les débris de l’appareil en testant un nouvel itinéraire (rendu accessible par le réchauffement climatique) sur le plus grand glacier des Alpes. La police locale a depuis réussi à identifier l’avion en question. Il s’agit d’un Piper-Cherokee immatriculé HB-OYL qui s’est écrasé le 30 juin 1968.

L’accident, qui serait dû à une erreur de pilotage, a causé la mort des trois passagers : un professeur, un médecin et son fils, tous les trois originaires de Zurich. Les corps des trois victimes avaient été retrouvés peu après l’accident. La carcasse était restée quant à elle dans la glace car les moyens techniques de l’époque ne permettaient pas de la récupérer sur ce terrain difficile d’accès.

La fonte des glaciers à l’origine de la découverte

La police cantonale du Valais va entreprendre des travaux de récupération de ces pièces « dès que possible », a-t-elle précisé dans un communiqué de presse. Elle a par ailleurs ajouté qu’il était possible que d’autres morceaux ou d’autres épaves soient découverts « en raison de la fonte des glaciers ».

En 2018, des pièces d’un avion militaire américain écrasé le 19 novembre 1946 avaient été retrouvées sur le glacier de Gauli dans les alpes bernoises. Les débris de ce Dakota C-53 avaient été localisés à trois kilomètres du lieu de l’accident, montrant à quel point les glaces sont en mouvement.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles