L’Épagneul breton : quelles sont les caractéristiques de cette race de chien ?

·2 min de lecture

L’Épagneul breton est un chien sportif, sociable, affectueux et très robuste. Sélectionnée pour la chasse au gibier, cette race s’adapte parfaitement à la vie de famille.

Les origines de l’Épagneul breton

L’Épagneul breton est un chien français : ses ancêtres existaient déjà au Moyen-Âge et étaient utilisés pour la chasse au faucon. La race officielle aurait vu le jour en Bretagne au XIXe siècle, suite aux croisements entre des chiens bretons, des springers, pointers et setters anglais. La création de l’Épagneul breton date de 1907, année où le standard de la race a été établi, même si ses étaient bien différentes de celles d’aujourd’hui. Il faudra attendre 1954 pour que la Fédération cynologique internationale reconnaisse l’Épagneul breton en tant que race aboutie.

Le physique de l’Épagneul breton

  • taille : de 47 à 51 cm (mâles), ou de 46 à 50 cm (femelles).

  • poids : entre 13 et 18 kg.

  • poil : mi-long et fin, plat ou légèrement ondulé.

  • couleur des poils : blanc et noir, blanc et orange, ou blanc et marron (robe tricolore ou rouannée).

  • forme de la tête : ronde, chanfrein droit, museau environ deux tiers plus court que le crâne.

  • forme et couleur des yeux : obliques, couleur ambre.

  • forme des oreilles : pendantes, courtes et larges, attachées haut sur le crâne.

  • autre particularité : certains individus naissent sans queue (anoures) ou avec une queue courte.

Le caractère de l’Épagneul breton

L’Épagneul breton est d’un tempérament très affectueux, joyeux et fidèle. C’est aussi un chien athlétique qui a besoin de se dépenser quotidiennement pour rester en bonne santé mentale et physique. Il apprécie les grands espaces ouverts. Il s’épanouira davantage avec un jardin qu’en appartement, même s’il sait s’adapter à tous les environnements à partir du moment où . Son instinct de chasse marqué est lié à ses qualités de chien d’arrêt.

L’Épagneul breton est en effet utilisé depuis des siècles pour la chasse au canard ou à la bécasse. En famille, c’est un compagnon de vie facile à vivre, coopératif et sociable. Il apprécie la présence des enfants et de ses congénères. La cohabitation avec les petits animaux est plus difficile, en raison de son compo[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles