L’éléphant de forêt d’Afrique en danger critique d’extinction

Source AFP
·1 min de lecture
Le plus grand animal terrestre est désormais considéré comme en danger critique d'extinction, alors que sa population a chuté de 86 % en 30 ans.
Le plus grand animal terrestre est désormais considéré comme en danger critique d'extinction, alors que sa population a chuté de 86 % en 30 ans.

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) tire la sonnette d'alarme pour l'éléphant de forêt d'Afrique. Le plus grand animal terrestre est désormais considéré comme en danger critique d'extinction, alors que sa population a chuté de 86 % en 30 ans. La population des éléphants de savane a pour sa part plongé d'au moins 60 % ces 50 dernières années et se retrouve classée « en danger ».

L'UICN distingue désormais entre les deux espèces d'éléphants qu'on trouve sur le continent. La classification des deux espèces « souligne les pressions constantes auxquelles doivent faire face ces animaux emblématiques », souligne Bruno Oberle, le directeur général de l'organisation, une des principales ONG mondiales ?uvrant pour la préservation de la biodiversité.

Un avertissement

Il y a 50 ans, environ 1,5 million d'éléphants sillonnaient toute l'Afrique, mais le plus récent recensement des grands mammifères en 2016 n'en dénombrait plus que 415 000. « Ce sont vraiment des baisses marquées », explique à l'Agence France-Presse Benson Okita-Ouma, de l'ONG Save the Elephants et coprésident du groupe des spécialistes des éléphants d'Afrique au sein de l'UICN.

À LIRE AUSSIUne toxine à l'origine de la mort mystérieuse des éléphants du Botswana ?

Ce déclin devrait d'ores et déjà « sonner l'alarme », a-t-il estimé, même si le prochain recensement n'est pas attendu avant 2021 ou 2023. Les éléphants ne vont pas disparaître d'Afrique du jour au lendemain, selon lui, ma [...] Lire la suite