L’écrasante majorité des députés LREM-MoDem ignore sa promesse de publier les rendez-vous avec les lobbies

·1 min de lecture

Mais où sont les agendas ? En octobre 2019, 323 députés de la majorité LREM-Modem avaient promis de sourcer les amendements proposés par les lobbyistes et de rendre public leurs rendez-vous avec ces mêmes représentants d’intérêts, dans une tribune au Monde appelant à des “pratiques radicalement nouvelles et volontaristes en matière de transparence”. Si le sourcing des amendements a gagné du terrain, selon Transparency France, un pointage réalisé par l’ONG concernant le second engagement, la publication des agendas, montre qu’une très large majorité des signataires de la tribune ne s’exécute pas.

Dans le détail, seuls 15% d’entre eux, soit 48 députés, ont pris l’habitude de rendre public l’agenda de leurs rencontres avec les lobbyistes. À l’image de Stanislas Guérini, délégué général de LREM, certains le font sur les réseaux sociaux. D’autres, comme le vice-président de l’Assemblée nationale Sylvain Waserman (MoDem), dévoilent ces informations sur leur site internet personnel.

Dans un article paru en janvier 2020, Le Monde précisait qu’avant la publication de la tribune, tous les députés des formations LREM et MoDem avaient été contactés par courrier ou mail. Sauf à exprimer un souhait contraire, ils avaient été estimés signataires par défaut. "C’était un engagement de groupe, si ces personnes n’étaient pas d’accord, il fallait le dire !", déclarait alors au quotidien Ludovic Mendes, l’un des auteurs de la tribune. Toutefois, la méthode de recueil des signatures explique peut-être, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carreaux cassés, trous dans les murs, immondices… Le propriétaire récupère une maison dévastée près de Royan
A Paris, un carrefour où toutes les voies sont en sens interdit !
Absent depuis 15 ans tout en étant payé : l’employé de l’hôpital bat en un record en Italie
La récolte de vin 2021 de la France amputée d’un tiers à cause du gel ?
Brexit : vote du Parlement européen sur l’accord avec le Royaume-Uni