L’économie mondiale au bord de la récession en 2023, selon la Banque mondiale

PHOTO ATHIT PERAWONGMETHA/REUTERS

C’est une révision “considérable” de ses prévisions de croissance pour 2023 que la Banque mondiale a annoncée mardi 10 janvier, relève le Wall Street Journal. Alors qu’en juin 2022 l’institution internationale estimait la hausse du PIB à 3 %, elle “prévoit un ralentissement de la croissance à 1,7 % en 2023”.

C’est, selon la Banque mondiale, “le troisième taux le plus faible en quasiment trente ans, derrière les récessions mondiales de 2009 et 2020”. Seule note positive, ces prévisions écartent “tout juste” le spectre d’une récession économique mondiale, constate le quotidien économique américain.

Pour justifier ce pessimisme accru, la Banque mondiale avance la détérioration du contexte international. Les menaces pour la croissance combinent “inflation élevée, hausse des taux d’intérêt, baisse des investissements et invasion de l’Ukraine par la Russie”, sans oublier les “perturbations liées à la pandémie en Chine et les tensions dans son secteur immobilier”.

Une détérioration qui dure

Dans ses “Perspectives économiques mondiales”, la Banque mondiale écrit que “la croissance mondiale a ralenti au point que l’économie mondiale est dangereusement proche de basculer dans la récession”. Son président, David Malpass, en dévoilant ce rapport mardi, s’est dit “profondément préoccupé par le fait que la détérioration pourrait durer”.

La croissance est en berne dans les économies avancées. Le PIB aux États-Unis pour 2023 “augmentera de 0,5 %”, selon le rapport, ce qui constitue, explique l’institution, “la plus faible performance enregistrée par ce pays depuis 1970, en dehors des épisodes officiels de récession”. La Banque mondiale “ne prévoit aucune croissance en Europe”, relève le quotidien de Wall Street.

4,3 % pour la Chine

En Chine, la croissance devrait s’établir à 4,3 %. Quant aux économies émergentes et en développement, leur PIB augmenterait au même rythme qu’en 2022, soit 3,4 %.

La Banque mondiale appelle la communauté internationale à plus de résilience et de solidarité et avertit :

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :