L’Échange (Arte) : La terrible histoire vraie derrière le film de Clint Eastwood

·1 min de lecture

"Tu devrais rappliquer rapidement à la mairie !" Ni une ni deux, l’ex-journaliste Michael Straczynski se précipite au service des archives de l’hôtel de ville de Los Angeles. Il y récupère, avant qu’il ne soit détruit, le dossier de l’affaire Collins : un fait divers qui défraya la chronique en 1928 et les années suivantes, avant de tomber dans l’oubli. Selon Straczynski, "cette histoire est tellement lamentable qu’il n’était de l’intérêt de personne de la déterrer". Il fera un scénario du calvaire enduré par Christine Collins. Cette mère célibataire fut la victime d’une véritable tragédie, doublée d’un cauchemar kafkaïen. Au début du printemps, Walter, son fils de 10 ans, disparaît. La police ne lui est d’aucun secours et prend l’affaire à la légère. Dans l’Amérique puritaine et misogyne de la Prohibition, on ne prête pas attention à une femme indépendante, aux moeurs forcément suspectes.

À lire également

L'échange (Arte) Angelina Jolie : "C’est le film le plus difficile que j’ai jamais tourné"

“Il faut que je raconte cette histoire”

"Lorsqu’une histoire située pendant la Grande Dépression atterrit entre mes mains, je redouble d’attention. C’est ma vie. J’ai grandi durant cette période", ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi