L'évêque de Nanterre, Michel Aupetit, nommé archevêque de Paris

Guénois, Jean-Marie
Mgr Michel Aupetit a été nommé archevêque de Paris. / Corinne SIMON/CIRIC

Le pape François a nommé Mgr Michel Aupetit, 66 ans, en remplacement du cardinal André Vingt-Trois, atteint par la limite d'âge. Cet ancien médecin généraliste a été ordonné prêtre catholique à l'âge de 44 ans.

Mgr Aupetit est ce que l'on appelle dans l'Église une «vocation tardive». Cet homme, qui a grandi à Chaville puis à Viroflay, en banlieue parisienne, a d'abord été médecin généraliste avant de choisir la voie religieuse et d'être ordonné prêtre catholique à l'âge de 44 ans.

C'est aussi un choix de continuité pour le diocèse de Paris. Il a été ordonné prêtre catholique par le cardinal Jean-Marie Lustiger, (archevêque de Paris de 1981 à 2005). Mais c'est Mgr André Vingt-Trois qui nommera en 2006 - très peu après son arrivée à l'archevêché de Paris - le père Aupetit comme vicaire général du diocèse de Paris, c'est-à-dire l'un des cadres chargés d'assister l'archevêque. C'est le même cardinal Vingt-Trois qui ordonnera le père Aupetit évêque auxiliaire de Paris en 2013.

Enquête secrète

Dans l'Église catholique, la nomination à un tel poste ne fait pas l'objet de candidature. À Rome, la Congrégation pour les Évêques, le ministère du Vatican chargé de la nomination des évêques dans le monde, lance, à travers la nonciature apostolique (l'ambassade du Saint-Siège) du pays concerné, une enquête totalement secrète parmi les prêtres et personnalités du diocèse.

Il s'agit de faire remonter une liste de trois noms (la «terna») de prêtres ou d'évêques, susceptibles d'occuper la charge. Après de multiples recoupements, des enquêtes de moralité et de personnalité, cette liste finale est arrêtée. Elle est présentée au Pape, qui tranche. Mais le Pape sonde aussi ses propres réseaux pour les postes très importants que sont les grandes capitales.

Un choix de continuité donc - selon plusieurs sources fiables, les deux autres «finalistes» de la «terna» auraient été Mgr Dominique Lebrun, archevêque (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Monseigneur Vingt-Trois: «Les chrétiens doivent empêcher le monde de dormir» 
Pourquoi les évêques catholiques doivent-ils démissionner à l'âge de 75 ans? 
Ces nouveaux évêques français nommés par le pape François 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages