L'étudiant lillois porté disparu retrouvé mort dans les Ardennes

·2 min de lecture

Lundi, la gendarmerie des Ardennes avait lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver cet étudiant, élève à Polytech Lille. Une enquête a été ouverte pour violences ayant entraîné la mort.

Valentin Gomes, étudiant à Polytech Lille, a été retrouvé mort ce mardi matin, a appris BFMTV d'une source proche de l'enquête. L'étudiant âgé de 23 ans avait été vu pour la dernière fois samedi soir, lors d'une soirée organisée de son week-end d'intégration, à Signy-L'Abbaye. 

Une enquête a été ouverte pour violences ayant entraîné la mort, a appris l'AFP auprès du procureur. 

"Au vu de cette découverte singulière par le lieu, des tous premiers constats, possibles traces de violences sur le corps sous réserve des constatations médico-légales à venir, j'ai ordonné l'ouverture d'une enquête pénale criminelle, sous la qualification de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a indiqué à l'AFP, le procureur de Charleville-Mézières, Laurent de Caigny.

L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Reims, avec l'appui de la gendarmerie départementale, "déjà mobilisée sur la disparition inquiétante de l'étudiant", a-t-il ajouté à l'AFP, précisant "qu'aucun autre élément" ne pourrait être communiqué à ce stade.

Lundi, la gendarmerie des Ardennes avait lancé un appel à témoins pour tenter de le retrouver. Des recherches terrestres et aériennes avaient également été lancées par les gendarmes, ainsi que la Croix-Rouge et plusieurs jeunes, selon L'Union

L'université de Lille et ses camarades avaient également partagé des appels à témoins, relayés plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux. 

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Disparition de Gabby Petito : comment cette affaire a permis la découverte du corps d’un homme porté disparu ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles