L'été meurtrier (6Ter) - Quand Isabelle Adjani évinçait Valérie Kaprisky

·1 min de lecture

Sous le soleil d'un village de Provence, un garagiste tombe amoureux d'une jeune fille à la beauté troublante. Hantée par un drame du passé, cette dernière poursuit une terrible vengeance et bascule inexorablement dans la folie...

À lire également

AVANT/APRES : Ces stars qui ont abusé de la chirurgie esthétique (PHOTOS)

Lorsque Jean Becker contacte Isabelle Ajdani pour L’Été meurtrier, l'actrice refuse. Enceinte, elle ne se sent pas à la hauteur du rôle. Puis elle lit le livre éponyme de Japrisot, qu’elle adore. Entre-temps, Becker auditionne 300 comédiennes et dégote la perle rare : Valérie Kaprisky. Une nuit, le téléphone du réalisateur sonne : "C’est Isabelle, j’ai réfléchi : je fais le film ! " Kaprisky est écartée. Avec ses cheveux bouclés, sa peau dorée et ses robes provocantes, elle enflamme le film. Alain Souchon reste bouche bée face à l’énergie de cette bombe sensuelle. Quant à Michel Galabru, il avoue : "Adjani m’a ébloui. Elle est si rayonnante qu’elle m’empêche de jouer !" Le jury de l’académie des César est, lui aussi, bluffé, et lui décerne le prix de la Meilleure actrice.

L'été meurtrier est diffusé vendredi 9 avril à 21h05 sur 6Ter

Thierry Claud... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi