Comment "L'Équipe" compte couvrir les Jeux olympiques de Tokyo malgré le Covid

·1 min de lecture

Les Jeux olympiques de Tokyo, déjà reportés d'un an, auront-ils lieu l'été prochain, malgré le Covid-19 ? Tout le monde se pose la question, d'autant plus que la flamme olympique doit partir le 25 mars prochain de la préfecture de Fukushima. Le sujet, qui préoccupe évidemment les organisateurs et les sportifs, concerne également les médias du monde entier. Parmi ces médias, il y a le journal français L'Équipe. Invité de Frédéric Taddéï sur Europe 1, dimanche, Jean-Philippe Leclaire, directeur adjoint de la rédaction, a détaillé le dispositif spécial et contraint du seul quotidien sportif français pour ces JO.

EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 22 février

Une "étrangeté" mieux décrite sur place ?

"A priori, on sera 35 à Tokyo et pour l'instant, on part toujours", explique le journaliste de L'Équipe, tout en prudence au regard de l'imprévisibilité de l'épidémie. "Mais les consignes sont drastiques. Pour nous, les Jeux olympiques, ça devrait être l'aéroport-les sites olympiques-l'aéroport. Il n'y aura pas de possibilité d'aller dans le centre de Tokyo, ni de prendre les transports en commun. Ce ne sera pas la grande fête universelle que c'est habituellement, avec des touristes et des sportifs partout. On nous dit toujours que les Jeux olympiques auront lieu, mais ce serait plutôt des Jeux sous cloche ou dans une bulle."

" On peut craindre que ces Jeux de Tokyo accentuent encore cette notion de Jeux faits pour la télé "

Une bulle que le média ...


Lire la suite sur Europe1