L'épouse d'un Tchétchène recherché en Russie tuée à Kiev

Amina Okouieva (photo), l'épouse ukrainienne du Tchétchène Adam Osmaïev que Moscou accuse d'avoir voulu assassiner Vladimir Poutine en 2012 a été tuée par balles lundi près de Kiev par des inconnus qui ont également blessé son mari. /Photo prise le 13 août 2017/REUTERS (Reuters)

KIEV (Reuters) - L'épouse ukrainienne d'un Tchétchène que Moscou accuse d'avoir voulu assassiner Vladimir Poutine en 2012 a été tuée par balles lundi près de Kiev par des inconnus qui ont également blessé son mari, rapportent des membres du ministère ukrainien de l'Intérieur.

Amina Okouieva et Adam Osmaïev circulaient en voiture dans les faubourgs de la capitale quand ils ont été pris pour cibles, précisent Anton Guerachtchenko et Zorian Chkiriak, deux conseillers du ministère, sur Facebook.

"Amina a succombé à ses blessures. Adam Osmaïev a été blessé mais il vivra. Je viens de lui parler au téléphone", écrit le premier.

Adam Osmaïev avait déjà échappé en juin à une tentative d'assassinat. Jeudi, un attentat à la bombe commis à Kiev a par ailleurs fait deux morts et trois blessés, dont Ihor Mossitchouk, membre du Parti radical, formation nationaliste d'opposition, dont la femme d'Osmaïev à été conseillère.

Le couple s'est rendu célèbre en Ukraine en participant à la campagne militaire contre les séparatistes prorusses du Donbass.

(Natalia Zinets, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles