L'épave d'un navire vieux de plus de 3000 ans découverte au large d'Israël

Plus de 3000 ans après son naufrage, un navire de l'âge du Bronze a été localisé à plus de 1500 mètres de profondeur au large d'Israël, en mer Méditerranée. Dans les jarres qu'il transportait, du vin et de l'huile d'olive.

C'est l'une des plus vieilles épaves du monde. Un navire vieux de plus de 3000 ans encore chargé de sa cargaison a été identifié au large de la côte nord d'Israël, a annoncé jeudi l'autorité des antiquités du pays. L'épave gît actuellement en Méditerranée, à plus de 1500 mètres de profondeur, et a été découverte par la société énergétique Energean, enregistrée à Londres, qui opère au large d'Israël. Une étude de la compagnie a révélé que le chargement du navire était composé de centaines d'amphores utilisées pour le stockage de produits comme du vin ou de l'huile d'olive pendant l'âge du Bronze.

Photo fournie le 20 juin 2024 par l'autorité des antiquités d'Israël, montrant des vases gisant au fond de la mer près d'une épave ancienne découverte en Méditerranée (Israeli Antiquities Authority/AFP - -)
Une photo fournie le 20 juin 2024 par l'autorité des antiquités d'Israël montrant des vases gisant au fond de la mer. Crédits : Israeli Antiquities Authority/AFP

"Le navire semble avoir coulé en détresse, soit à cause d'une tempête, soit à cause d'une attaque de pirates, un phénomène bien connu à la fin de l'âge de Bronze", a déclaré Jacob Sharvit, le chef de l'unité maritime de l'autorité des antiquités, dans un communiqué.

Aux prémices du commerce maritime

L'épave a été découverte l'année dernière à 90 kilomètres des côtes du nord d'Israël et les autorités ont estimé qu'elle remontait au 14e ou 13e siècle avant notre ère. Vieille de plus de trois millénaires, l'épave date d'une époque où le commerce maritime commençait à prospérer.

Photo fournie le 20 juin 2024 par l'autorité des antiquités d'Israël, montrant un robot de la société Energean récupérant des objets sur une épave ancienne découverte en Méditerranée (Israeli Antiquities Authority/AFP - -)
Un robot de la société Energean récupérant des objets sur l'épave ancienne découverte en Méditerranée. Crédits : Israeli Antiquities Authority/AFP

L'équipe d'Energean a trouvé un nombre important de cruches alors qu'elle étudiait le fond de la mer, a déclaré Karnit Bahartan, responsable de l'environnement de l'entreprise. "Lorsque nous leur avons envoyé (à l'autorité des antiquités) les images, cela s'est avéré être une découverte sensationnelle, bien au-delà de ce que nous pouvions imaginer", a-t-il déclaré.

M. Sharvit a déclaré que le lieu de la découverte, au large, montrait que les anciens marins étaient capables de naviguer en mer sans [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi