"L'émission me donne des frissons" : "Viens je t'emmène" et Daniela Lumbroso explorent l'ambiance du music-hall

·1 min de lecture

France 3 rouvre sa boîte à musique, "option voyage dans le temps", avec un cinquième numéro de son émission Viens je t'emmène, présenté par Laury Thilleman et diffusé vendredi soir à 21h05. Une fois n'est pas coutume, l'émission ne se concentre pas sur une décennie, mais sur le music-hall. Une manière flamboyante de donner un spectacle et une ambiance que Daniela Lumbroso, productrice de l'émission, raconte au micro de Philippe Vandel dans Culture Médias, à quelques heures de la diffusion de l'émission.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Déballage de moyens artistiques et techniques

L'émission s'offre un casting d'artiste très riche, et aussi pléthorique qu'une grande soirée de music-hall : Julien Clerc, Clara Luciani, Camélia Jordana, Nicole Croisille, Julien Doré, Carla Bruni, Lola Dubini, Chimène Badi, Daniel Levi, mais aussi les danseuses et danseurs du Moulin rouge, l'humoriste Alex Vizorek, et le magicien Léo Brière, notamment.

Et l'émission a aussi mis les moyens technique, avec un plateau doté de deux sous-sols qui font apparaître différents décors au fil de l'émission. "On tourne dans un studio sur lequel il y a une immense plateforme qui est comme un ascenseur de 100 mètres carrés", détaille Daniela Lumbroso. "On remonte, et c'est comme une loge du music-hall. On remonte, et c'est la rue qui est devant le music-hall, mais à l'époque d'Édith Piaf. On remonte, et c'est le ca...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles