L'Égypte va commander 30 Rafale supplémentaires à la France

·1 min de lecture

Le carnet de commandes de l'avionneur Dassault continue de se remplir. L'Égypte va acquérir 30 avions de combat Rafale supplémentaires à la France, a indiqué lundi 3 mai à l'AFP une source proche du dossier. Cela confirme en partie des informations dévoilées ce même jour par le média d'investigation en ligne Disclose.

Gros client de l'industrie française d'armement, Le Caire a été le premier pays étranger à acheter des Rafale, en 2015. Ce contrat pour 24 appareils de l'avionneur Dassault était assorti d'une option pour 12 autre Rafale, qui n'avait jamais été levée.

Dassault n'a pas souhaité commenter cette information qui marquerait un nouveau gros succès commercial pour l'avion français.

"Des discussions très avancées ont en effet lieu avec l’Égypte et des annonces pourraient intervenir très prochainement", a de son côté réagi auprès de l'AFP une source gouvernementale française.

D'après Disclose, la France et l'Égypte ont conclu le 26 avril un contrat d'un montant total de 3,95 milliards d'euros, comprenant la vente de 30 avions de chasse Rafale ainsi que deux autres contrats au bénéfice du missilier MBDA et de Safran Electronics & Defense.

Selon le média d'investigation, qui cite des documents gouvernementaux égyptiens détaillant les termes du contrat, l'Egypte a obtenu un prêt garanti par la France à hauteur de 85% pour financer ces achats. Une délégation égyptienne devait parapher l'accord le 3 mai à Paris.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a été reçu en décembre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Oise : plusieurs élus démissionnent pour dénoncer la "gestion hasardeuse" du maire
Il gagne deux fois de suite aux jeux de grattage et attire la suspicion des autorités
Après AstraZeneca, le Danemark renonce à un autre vaccin
Alpes-Maritimes : attention à l'arnaque à la pomme de terre
Le chef de la diplomatie américaine accuse la Chine "d'agir de manière plus agressive à l'étranger"