Légumineuses, insectes, nouvelles cultures… Les scientifiques au défi des futurs systèmes alimentaires

Par Catherine Renard, Inrae et Rachel Boutrou, Inrae

La pandémie de Covid-19 a revisité les modes de consommation, le réchauffement climatique nous pousse à reconsidérer nos pratiques agricoles, la guerre en Ukraine bouleverse l’approvisionnement mondial en matières premières…

La période est marquée par une succession d’événements qui nous invitent à repenser les systèmes alimentaires actuels afin de les rendre plus durables, et ce de la production des matières premières à la consommation des aliments. Mais les défis scientifiques à relever pour y parvenir sont nombreux et variés.

De nouvelles matières premières agricoles

Champ de petits pois. Les légumineuses sont appelées à prendre une place nouvelle dans les systèmes alimentaires de demain. © Tuchodi/Flickr

Un autre aspect découle du premier : l’industrie de transformation est aujourd’hui en grande partie adaptée aux matières premières produites par l’agriculture conventionnelle.

Plusieurs pistes existent pour le limiter :