Législatives: Zemmour joue sa survie - 26/04

A l’extrême droite, le Rassemblement national veut visiblement dégonfler la tête d’Eric Zemmour. Marine Le Pen refuse, pour l’instant, tout accord avec le polémiste qui affirmait dimanche soir "c’est la 8ème fois que la défaite frappe le nom Le Pen". Il pourrait pourtant espérer jusqu’à 140 députés en cas d’accord commun avec Nicolas Dupont-Aignan. Décryptage avec: Magali Chalais, journaliste à BFMTV. Amandine Atalaya, éditorialiste politique à BFMTV. Stanislas Rigault, président de “Génération Z” et membre de “Reconquête”. Franck Allisio, porte-parole du “Rassemblement national”, vice-président du groupe RN à la région PACA. Erwan Lecœur, politologue et spécialiste du populisme et de l’extrême droite française. Et Mathieu Coache, journaliste politique à BFMTV.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles