• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Législatives: Xavier Bertrand assure que "rien ne se fera sans LR" au Parlement

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Xavier Bertrand ce lundi, au lendemain des législatives. - BFMTV
Xavier Bertrand ce lundi, au lendemain des législatives. - BFMTV

Avec 68 sièges à l'Assemblée nationale, d'après notre projection Elabe, un score historiquement bas pour Les Républicains, Xavier Bertrand l'assure: "Rien ne se fera sans LR."

Au lendemain du second tour les élections législatives, le président des Hauts-de-France s'est brièvement exprimé devant la presse, pour aborder l'avenir de son parti au Palais Bourbon.

"On n'est pas des bloqueurs et on n'est pas à vendre"

"Rien ne se fera avec Monsieur Mélenchon, et rien ne se fera avec Madame Le Pen. On a les idées très claires sur ce qu'il faut faire, en matière de retraites, avec de la justice; en matière de sécurité, avec plus de fermeté et en termes de pouvoir d'achat, on n'oublie pas les gens qui travaillent", a-t-il affirmé.

Malgré ce score décevant, Les Républicains comptent peser politiquement: "Rien ne se fera sans LR à l'Assemblée, et au Sénat, on a la majorité", a ajouté Xavier Bertrand.

"On n'est pas des bloqueurs et on n'est pas à vendre", a-t-il martelé.

Les Républicains divisés sur une potentielle alliance avec LaREM

Avec 247 députés - 166 Renaissance (le nouveau nom de LaREM), 47 Modem, 28 Horizons et 6 autres, selon le décompte réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV-RMC et L'Express avec notre partenaire SFR, la coalition présidentielle est arrivée en tête mais avec une majorité très relative et devra composer avec d'autres forces politiques.

Si le président des Républicains, Christan Jacob a également exclu toute alliance avec Ensemble, affirmant que LR restera "dans l'opposition", l'ancien ministre Jean-François Copé a appelé dès dimanche soir à "un pacte de gouvernement" entre LR et LaREM pour lutter contre la montée des extrêmes".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles