Législatives : Stanislas Rigault officiellement investi dans le Vaucluse

Dans un bar de Carpentras, c’est l’officialisation de sa candidature auprès des militants locaux. Stanislas Rigault a 22 ans, 23 dans quelques jours, il préside "Génération Z", et est membre de l’état-major de Reconquête. Depuis lundi soir, il est également le premier membre du bureau exécutif du mouvement d’Éric Zemmour à se lancer dans la bataille des législatives. Son choix s'est porté sur la deuxième circonscription de Vaucluse, mais qu’on ne lui parle pas de parachutage. Ce fils de militaire n’a pas de véritables attaches, et le revendique. Cependant, il a commencé son parcours politique par un premier engagement à Orange, un stage auprès de l’emblématique ancien maire de la Cité des Princes, ancien membre éminent du FN et étiqueté désormais "Ligue du sud".

Certains lui voient un destin présidentiel

Entre Cavaillon et L’Isle-sur-la-Sorgue, Stanislas Rigault veut "représenter une partie de la jeunesse à l’Assemblée Nationale et porter les convictions d’Éric Zemmour". Le jeune homme se projette déjà, il souhaite "s’inscrire dans une démarche de long terme avec Reconquête". C’est d’ailleurs ce qui séduit les militants locaux venus le rencontrer et le soutenir. Deux sexagénaires voient en lui "un futur Zemmour", et assurent même qu’il sera "Président de la République".

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Dragué par le RN qui voulait le récupérer dans ses filets pour ces élections législatives , Stanislas Rigault fera finalement face à Bénédicte Auz...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles