Législatives en Slovaquie : victoire du parti populiste opposé à l’aide à l’Ukraine

Robert Fico, ancien Premier ministre de la Slovaquie, a vu son parti prendre la tête des législatives samedi 30 septembre.  - Credit:VLADIMIR SIMICEK / AFP
Robert Fico, ancien Premier ministre de la Slovaquie, a vu son parti prendre la tête des législatives samedi 30 septembre. - Credit:VLADIMIR SIMICEK / AFP

Les Slovaques avaient rendez-vous aux urnes samedi 30 septembre pour un scrutin législatif très observé par l'Ukraine voisine. C'est finalement le parti populiste slovaque Smer-SD qui a remporté la partie, à en croire le décompte de la quasi-totalité des voix. Ce parti, pourtant donné deuxième par deux sondages à la sortie des urnes, a fait campagne sur la promesse de couper les aides à l'Ukraine.

Le scrutin dans ce pays de 5,4 millions d'habitants, membre de l'UE et de l'Otan, est considéré comme déterminant pour savoir si la Slovaquie peut rester sur sa lancée pro-occidentale ou se tourner davantage vers la Russie.

Le parti de l'ancien Premier ministre Robert Fico a obtenu 23,3 % des voix, devançant le parti centriste Slovaquie progressive (PS) soutenu par 17,03 % des votants, après le décompte de 99,43 % des bulletins de vote. Les résultats définitifs sont attendus dimanche matin.

Des « escalopes de plus en plus grandes »

La présidente slovaque Zuzana Caputova a déclaré à l'Agence France-Presse cette semaine qu'elle confierait la formation du prochain gouvernement au chef du parti vainqueur, indépendamment de sa « préférence personnelle » en tant qu'ancienne membre de la Slovaquie progressive. Le Smer-SD a déclaré qu'il ne commenterait le vote que plus tard dans la journée de dimanche. Robert Fico a soigneusement évité les journalistes le jour de l'élection.

Le Smer-SD avait promis lors de la campagne électorale d'arrêter l'aide à l'Ukraine voisine. Au cours [...] Lire la suite