Législatives : Selon Adrien Quatennens, «le ministère de l’Intérieur bidouille»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Christophe Forestier/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mardi, Adrien Quatennens a reproché au ministère de l’Intérieur d’arranger les résultats pour faire apparaitre l’alliance Ensemble devant celle de la NUPES.

Invité sur France Info mardi, Adrien Quatennens est revenu sur la polémique pour la première place dans ce premier tour des élections législatives qui s’est tenu dimanche dernier. «Le ministre de l’Intérieur bidouille», a-t-il reproché. «La semaine dernière, on a déjà dû mener une première bataille devant le conseil d’Etat, pour faire reconnaitre la nuance de la Nouvelle union populaire écologique et sociale. Monsieur Darmanin avait regroupé tout ce que la macronie compte de pièces dans son radeau dans une seule étiquette. Par contre la NUPES, qui a un programme partagé de gouvernement, qui part en cohérence dans toutes les circonscriptions, il nous avait éclaté. On a gagné cette bataille auprès du Conseil d’Etat», s’est-il félicité.

En réalité, Adrien Quatennens voit en ces élections une défaite pour le président de la République. «Même si Monsieur Darmanin essaie de donner l’image qu’Emmanuel Macron est devant de quelques voix, en réalité, il est battu. Il est battu en nombre de voix et nous sommes en tête. C’est la première fois depuis que les élections législatives sont situées après l’élection présidentielle, qu’un président élu il y a un mois est battu au premier tour des élections législatives. C’est la première fois qu’un président élu un mois plus tôt est inférieur à 30%. Ces élections législatives sont donc un camouflet, une sévère défaite pour Emmanuel Macron. Avec la NUPES, nous avons redonné du sens à ces législatives», a-t-il expliqué. L’insoumis a donné l’exemple de Jean-Hugues Ratenon, député LFI candidat à sa réélection, pas comptabilisé dans le score global de la NUPES. «Mon collègue Jean-Hugues Ratenon, député de la Réunion de la France insoumise, qui siège depuis 5 ans sur nos bancs, est(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles