Législatives: les électeurs ultramarins ont commencé à voter dès samedi

Elections législatives (illustration) - AFP
Elections législatives (illustration) - AFP

Un jour avant la métropole, les électeurs des Outre-mer ont commencé à voter au premier tour des élections législatives.

Les électeurs de Saint-Pierre-et-Miquelon ont été les premiers à se rendre aux urnes, samedi à 08H00 locales (midi à Paris). Le petit archipel de l'Atlantique nord, face au Canada, est proportionnellement le mieux représenté à l'Assemblée nationale, avec un siège de député pour ses quelque 6000 habitants.

Après la clôture de la campagne vendredi à minuit, plus de 48 millions de Français sont à nouveau appelés aux urnes ce week-end et le suivant pour élire leurs députés, six semaines après la présidentielle.

L'abstention pourrait atteindre, au bout d'une campagne passée largement sous les radars, de nouveaux records, au-delà des 51,3% du 11 juin 2017.

Près de 6300 candidats briguent les 577 sièges, soit 20% de moins qu'en 2017, du fait notamment de l'accord à gauche.

Au tour de la Guyane

Après Saint-Pierre-et-Miquelon, les bureaux ont ouvert aussi samedi en Guyane (13H00 à Paris), puis une heure après en Martinique, en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Dans le Pacifique, les électeurs de Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna votent dimanche, c'est-à-dire à partir de samedi 22H00 à l'heure de Paris.

Les Polynésiens avaient voté il y a une semaine pour le premier tour, tout comme les Français de l'étranger. Pour ces derniers, le vote sur internet pour le second tour commence également ce samedi.

Enfin on votera dimanche à La Réunion, comme à Mayotte, où le décalage horaire avec la métropole est moindre.

Aux Antilles comme en Guyane, les urnes risquent d'être largement boudées par les électeurs, dans ce scrutin qui mobilise assez peu. En 2017, l'abstention avait atteint 68,7% en Martinique, frôlait les 70% en Guadeloupe et 64,9% en Guyane.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles